[Législatives 2017] Après le 1er tour, les écologistes en alerte
Partager

Le 11 juin,  c’est une vague d’abstention doublée d’une vague En Marche qui se sont abattues sur les législatives en France et en PACA. Cette majorité inédite dans la Ve République a quelque chose d’ inquiétant, et pose la question :  comment le débat politique pourra-t-il s’installer pendant cinq ans ?

Mais une vague, c’est surtout transparent et homogène. Il n’en va pas de même pour tout-es les candidat-es investi-es sous l’étiquette En Marche, il n’y a pas de traçabilité politique alors même que l’on retrouve parmi eux PS, UDI, MoDem, LR, et même des ex-EELV. Cette majorité écrasante est la démonstration, s’il en fallait une, de la nécessité d’inverser le calendrier électoral, et surtout de l’instauration de la proportionnelle, d’ailleurs une promesse du candidat En Marche.

Il n’y aura pas ou peu de député-es écologistes dans la nouvelle assemblée, et c’est une mauvaise nouvelle. Si l’annonce de la nomination de Nicolas Hulot a suscité dans un premier temps l’enthousiasme, des interrogations se profilent surtout après les récentes déclarations du référent environnement En Marche dans la région, sur le sujet des Boues Rouges.

Enfin il faut regretter l’absence totale de débat pour ces législatives, nationalement et localement,  la tyrannie des sondages comme ce fut le cas pour l’élection présidentielle, et les médias faisant les élections avant l’élection.

Les candidat-e-s EELV ne se considèrent pas propriétaires des voix de leurs électeurs. Par contre elles-ils interpellent les candidat-es pour lesquel.les elles-ils appelleront à voter pour faire barrage soit au FN soit à la droite dure dans certaines circonscriptions, car elles-ils souhaitent connaître et faire connaitre à toutes et tous les citoyen-es leur position et leur engagement  notamment sur la transition écologique, la défense des objectifs de l’Accord de Paris sur le climat , le droit du travail et le respect de l’état de droit mis à mal par l’état d’urgence et ses tentatives d’intégration dans le droit commun.

Christine Juste 
Porte-parole EELV PACA
cjuste@cjuste.net


Jean-Laurent Félizia
Porte-parole EELV PACA
ecojlf83@free.fr

Hélène Haensler et Guy Bénarroche
Co-secrétaires EELV Paca
t.e.n@wanadoo.fr – ln.haensler@free.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *