[Nucléaire] Nicolas recule, Hulot renonce
Partager

Nucléaire : déception des écologistes du Vaucluse

L’annonce est tombée comme un couperet : Nicolas recule, Hulot renonce ! Hulot capitule devant les lobbies du nucléaire, il reporte l’objectif de baisse du nucléaire de 50 % prévu pour 2025 aux… calendes grecques – car aucun nouveau plan d’action ou date butoir précise n’ont été associés à cette décision ! Cette capitulation s’appuie sur un rapport de RTE, une filiale d’EDF pointant l’impossibilité d’atteindre l’objectif de 2025 sans augmenter les émissions de CO2.

Création d’emplois, baisse du coût de l’électricité, sécurité, autonomie énergétique… la France avait beaucoup à gagner à enclencher sa transition énergétique. Forts du scénario porté par Negawatt [https://negawatt.org/negaWatt-ou-comment-sortir-du-nucleaire], les écologistes proposent de réduire nos émissions de gaz à effet de serre tout en nous émancipant de l’énergie nucléaire ! Pour cela, trois piliers : sobriété / efficacité énergétique / et énergies renouvelables.

Il est temps d’engager avec le soutien de l’Union européenne un plan ambitieux de reconversion industrielle dédié aux filières des énergies renouvelables sur chaque site de centrale nucléaire, à commencer par les plus anciens et les plus dangereux : près de chez nous, la brinquebalante centrale du Tricastin (Drôme), mais aussi Fessenheim (Haut-Rhin) et Bugey (Ain) doivent être arrêtées, tout comme les chantiers de l’EPR (projet de réacteur nucléaire de 3e génération à Flamanville) et d’ITER (projet de réacteur expérimental international à fusion thermonucléaire à Cadarache).

Aujourd’hui, le réalisme économique et écologiste, c’est tourner la page du nucléaire dangereux et coûteux ! Europe Écologie Les Verts poursuit sa lutte pour l’abandon du nucléaire et pour les énergies renouvelables.

Voilà en quelques heures un ministre de la Transition écologique et solidaire complètement décrédibilisé dans les réseaux écolos. Voilà une nouvelle promesse de campagne du candidat Macron jetée aux oubliettes… Au fait, quel crédit désormais pour les engagements électoraux du Président ?

Pour les 5 groupes locaux d’EÉLV du Vaucluse :

Marie Christine Kadler : Apt
Jean-Pierre Cervantes : Avignon
Malika Del Amo : Contat Venaissin
Serge Marolleau : Haut Vaucluse
Jacques Olivier : Sorgues et Durance

Communiqué à la presse du 8 novembre 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *