Procès Monsanto : La justice américaine donne à nouveau raison aux victimes !
Partager

– Communiqué à la presse –

Procès Monsanto :
La justice américaine donne à nouveau raison
aux victimes !

C’est une nouvelle victoire de la vérité pour les victimes du Roundup et du glyphosate. La firme Bayer-Monsanto vient d’être condamnée par une cour de justice américaine à verser 80 millions de dollars a un malade de cancer et utilisateur régulier du Roundup pour désherber son jardin. Michele Rivasi commente ce jugement, rappelant que la justice existe pour les victimes !

Hier soir 27 mars 2019 aux États Unis, les jurés du second procès Monsanto, le premier au niveau fédéral, ont rendu leur verdict et condamné Bayer Monsanto à payer 80 millions $ de dédommagement à Edwin Hardeman, atteint d’un lymphome non-hodgkinien, une forme de cancer diagnostiqué en 2015.

A l’issue de ce procès organisé en deux phases, les 6 jurés ont rendu un avis unanime : oui, Monsanto savait, et oui, Monsanto s’est rendu coupable de négligence et de manque d’information des usagers des risques de lymphome non hodgkidien causé par le Roundup.

La justice existe pour les victimes

Ce nouveau jugement est une victoire pour les victimes, pour toutes les victimes de pesticides. Alors qu’en France la ministre de la santé, Agnès Buzyn, a une nouvelle fois repoussé, à l’automne 2019, la proposition de loi de création d’un fonds d’indemnisation des victimes de pesticides, aux États Unis, la question de la responsabilité et des dédommagements se règle devant les tribunaux et vient frapper là où ça fait mal : aux porte-monnaies des firmes malfaisantes.

Ce nouveau jugement a d’autant plus d’écho que son résultat préliminaire, il y a une semaine, a fait chuter le cours de l’action de Bayer, désormais propriétaire de Monsanto. Cours boursier de Bayer qui a atteint alors son plus bas niveau historique depuis longtemps… Pour colmater sa plongée financière, Bayer a d’ailleurs immédiatement annoncé son intention de faire appel du jugement de l’affaire Hardeman.

Le combat judiciaire est donc loin d’être terminé. Près de 11000 personnes ont porté plainte aux Etats-Unis, représentant plusieurs milliers de procès individuels ou collectifs en attente d’instruction. Les jurés ont été sélectionnés et les audiences d’un 3e procès, celui d’un couple tous deux atteints d’un cancer « Pilliod vs Monsanto » vont d’ailleurs débuter aujourd’hui, devant une cour de justice californienne ! Le jugement est attendu d’ici un mois !

Il est urgent de réarmer le politique face à des lobbies qui tuent

Faut il en Europe que les plaintes se multiplient pour obtenir réparation et forcer les décideurs à agir ? L’histoire récente, l’affaire du siècle et ma propre expérience personnelle dans le cadre du procès que j’ai gagné le 7 mars dernier contre l’Efsa devant la Cour de Justice de l’UE, après deux ans de procédures, pour l’obtention de toutes les études qui étaient classées secret commercial, montre que nous n’avons plus le choix. Il est déplorable de constater que face à l’impuissance des politiques, le seul recours soit la justice. La soumission des dirigeants politiques face aux lobbies industriels qui nous empoisonnent n’est plus tenable. Il faut des politiques courageux pour remettre l’intérêt général et la santé publique au coeur de l’agenda politique face à des lobbies sur-puissants.

Michèle RIVASI
députée européenne EELV, membre commission Pest, biologiste diplômée de Normale Sup et agrégée.
28 mars 2019

Une réflexion au sujet de “Procès Monsanto : La justice américaine donne à nouveau raison aux victimes !

  1. Bayer a sous estimé lors du rachat de Monsanto les procès et class action à l’encontre de Monsanto.
    1 milliard d’euro a été provisionné par la firme pour faire face aux frais de justice …
    Que l on se rassure, Monsanto Bayer a encore de beau jour devant elle, mais bon le cours de l’action chute et c’est surtout cela qui est important…et qui va peser à la fois sur la capitalisation boursière, l’actionnariat et les dirigeants qui peux être seront amenés à opèrer des choix drastiques…
    Enfin je l’espère…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.