[17 mars] Marche contre les pollutions de boues rouges à Mangegarri
Partager

[17 mars – Mangegarri]
Marche pour la justice environnementale
et la santé publique face aux déchets d’Altéo

ZEA, Bouc Bel Air Environnement et l’AIPEC, association de parents d’élèves de Bouc-Bel- Air, organisent une marche contre les pollutions de boues rouges à Mangegarri, le dimanche 17 mars de 10H à 13H en présence de José Bové, député européen Europe Écologie Les Verts (EELV).

EELV Paca et le groupe local EELV Etoile-Huveaune soutiennent cette marche. Ils appellent les sympathisants et amis à y participer.

Les militants et les élus d’EELV se mobilisent depuis des années pour

1°- une véritable enquête épidémiologique de santé publique sur les communes de Gardanne, Meyreuil, Bouc Bel Air, Simiane… associant les salariés d’Altéo et les sous-traitants, les riverains et les habitants. La dernière étude d’Air Paca comme les études précédentes, a conclu à l’impact certain d’Altéo sur la pollution atmosphérique.

2°- la mise en sécurité du site de production de Gardanne ainsi que de l’ensemble des 6 décharges contenant des boues rouges sur Vitrolles, Marseille…

3°- le refus de l’extension de la zone de stockage des boues rouges à Mange-Garri et de la demande de prolongation du stockage des boues rouges après 2021 ;

4°)- la transparence sur la demande d’extension sur le bassin 7, nullement justifiée par l’activité actuelle d’Altéo ni pour des questions de sécurité, ce qui laisse supposer une modification profonde de l’activité industrielle. Les citoyens ont le droit de savoir de quoi sera fait leur environnement.

5°)- la transparence sur la valorisation des déchets.

Sous la pression des associations de citoyens et des élus, Altéo a évolué dans sa gestion ses déchets. Mais nous devons rester vigilants et continuer notre action.

EELV attend d’Altéo, qu’elle honore sa responsabilité sociétale à tous les niveaux : emploi, santé des salariés, des habitants, préservation de l’environnement. Á titre d’exemple, la moitié des filtres presse comme énoncé, au Tribunal administratif, par le rapporteur public « a été payée par la Collectivité, c’est à dire par nous !»

Groupe local Etoile-Huveaune et Pays gardannais

Contact presse : 06 63 20 42 56

Note 1 : Selon le plan remis aux membres de la CSS durant l’information terre du 12 décembre 2018, il est indiqué que le bassin 7 rénové aura une capacité de base de 110.000 m3 pour la partie bétonnée, et de 300.000 m3 en incluant la partie non bétonnée.

Communiqué de presse du mardi 12 mars 2019

 Télécharger le communiqué

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.