Le 24 avril, Marine Le Pen doit être battue. Communiqué de presse commun de partis écologistes et de gauche des bouches-du-Rhône.

Dans le cadre de la marche mondiale pour le climat Global day for climate justice, et à l’appel d’organisations de lutte pour la justice climatique, et d’Europe Ecologie Les Verts, les élu·e·s du Groupe écologiste et citoyen de la ville de Marseille se rendront au « Rassemblement pour le climat » ce samedi 6 novembre 2021, sous l’Ombrière du Vieux-Port, qui a lieu à midi.

Les éluEs écologistes de Marseille, à la veille de l’accueil du Congrès Mondial de la nature (UICN) à partir du 3 septembre à Marseille avec la venue du Président de la République, vous proposent dans cette tribune (à paraître prochainement) une vision différente de la cité phocéenne.

Ces terres sont idéales pour favoriser une agriculture de proximité. Et pourtant des bulldozers sont installés sur ces terres au grand dam d’une élue communale et départementale qui s’y oppose farouchement. Au point de payer de ses deniers une étude de sol qui valide sa détermination à préserver les terres fertiles.

Un drame a touché ce jeudi 29 octobre à 9 h la ville de Nice. Un homme a attaqué plusieurs personnes dans la basilique Notre-Dame-de-l’Assomption : trois personnes sont mortes et une personne a été neutralisée grâce à l’intervention rapide de policiers municipaux. Le parquet anti-terroriste a été saisi.

Le 11 mai est un tournant dans la crise sanitaire que nous traversons. L’urgence impose des mesures immédiates que les autorités publiques locales tardent à mettre en œuvre. Nous, écologistes, proposons un déconfinement responsable et solidaire.

Après les Gilets jaunes, les vauclusiens en grève expriment à leur tour leur colère face à un gouvernement qui n’entend toujours rien, prenant ainsi le risque de fracturer encore un peu plus notre pays et de créer une situation explosive.

La Cour administrative d’appel de Marseille vient de donner raison à l’Association de sauvegarde du patrimoine de Malaucène (SPAM) en bloquant le projet de bétonnage du vallon du Groseau, une des trois portes d’entrées mythiques du Ventoux.

En 2020, pour les élections municipales, un tri sélectif devra être fait entre les politicien.ne.s qui récupèrent l’écologie à des fins électoralistes et celles et ceux qui mettront concrètement l’écologie en actes.

Notre centre-ville va se transformer en circuit de Formule 1 l’espace d’une journée à grand renfort d’argent public. Alors que sempiternellement on oppose aux citoyens et associations le manque d’argent public dans notre cité, nos élu-es concoctent, événement après événement, la politique spectacle à grand coup de centaines de milliers d’argent public, voire de millions…

[17 mars – Mangegarri]
Marche pour la justice environnementale
et la santé publique face aux déchets d’Altéo
ZEA, Bouc Bel Air Environnement et l’AIPEC, association de parents d’élèves de Bouc-Bel- Air, organisent une marche contre les pollutions de boues rouges à Mangegarri, le dimanche 17 mars de 10H à 13H en présence de… Lire la suite

Communiqué du groupe socialiste et écologiste au conseil départemental des Bouches-du-Rhône sur les mesures à prendre en urgence pour accompagner les personnes déplacées suite au drame de la rue d’Aubagne.