Canicule : EELV Marseille demande la fermeture de certaines écoles
Partager

Jeudi 27 et vendredi 28 juin la cité phocéenne va connaître une période de canicule. Le ministère de l’éducation nationale a préconisé aux directeurs et directrices des écoles françaises de garder les enfants dans une « ambiance fraîche ».

Cela sera impossible pour la plupart des enfants des 444 écoles de Marseille.

En effet, la plupart des écoles de la ville sont dans un état lamentable ; plusieurs associations ont depuis longtemps alerté sur l’état de délabrement, de vétusté ou même d’hygiène des bâtiments publics. La mairie a elle-même lancé un audit en avril 2019 sur le sujet.

Depuis le début du mois de juin, plusieurs enfants souffrent de la chaleur avec des épisodes autour de 30 °C durant la classe.  De nombreuses écoles ne disposent pas d’espaces ombragés dans la cour et les enfants sont donc contraints de jouer en plein soleil durant la pause méridienne de 11h30 à 13h30 sur un bitume surchauffé.

Mardi 25 juin, une mère d’élève nous a rapporté que malgré l’heureuse présence de deux ventilateurs (offerts par des parents) dans la classe de son enfant, le thermomètre était monté à 35°C (soit quasiment la même température qu’à l’extérieur du bâtiment). C’est dire la mauvaise isolation de la plupart des écoles de la ville.

Depuis le début du mois, plusieurs associations de parents ont signalé à la mairie les fortes températures à la fois dans les salles de classe et dans les dortoirs de certaines écoles. Ils n’ont pas eu de réponse satisfaisante.

Jeudi et vendredi la canicule arrive vraiment …

La mairie se propose de distribuer des bouteilles d’eau (pourtant les écoles disposent déjà d’eau potable) et demande à ses agents d’arroser la cour (ce qu’ils faisaient déjà).
Comment peut-on penser que ces mesures seront suffisantes pour faire face à l’épisode qui nous attend ?
Beaucoup de bâtiments scolaires sont de véritables passoires thermiques, sans brise-soleil, sans ventilateurs, sans rideaux ou stores, sans brumisateurs, sans arbre dans la cour, sans possibilité de ventilation nocturne aux heures les plus fraîches … ce sont des pièges à chaleur.

Jeudi et vendredi, les températures nocturnes, annoncées autour de 29 °C à partir de 2h du matin, ne permettront pas aux enfants de récupérer, durant leur sommeil, de leur trop chaude et caniculaire journée d’école.

Nous demandons donc que le maire de Marseille prenne ses responsabilités et ferme les écoles qui ne sont ni en mesure de recevoir les enfants dans des conditions décentes ni en mesure de préserver la santé des écoliers.

Pour le Comité de Ville d’Europe écologie Les Verts Marseille

Nouriati DJAMBAE, Lydia FRENTZEL,
Christine JUSTE, Michèle RUBIROLA,
Sébastien BARLES, Manu FERRIER,
Hervé MENCHON, Alexandre RUPNIK.

Télécharger le Communiqué

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.